Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Rached El Greco

  • Oyez Braves gens! Oyez passants de Ben Arous !

    taxi,panne de voiture,garage,tunis,nuit 

    Ne dites surtout pas que le Tunisien n'est pas serviable. Je m’insurge en Faux !

    Hier, à midi, j'ai dû faire une course urgente de 15 minutes en voiture avec quatre feux allumés....

    Le soir vers 20h30 en quittant mon bureau je suis surpris de trouver ma blanche voiture parée de 4 feux allumées qui la mettent en vedette dans notre rue isolée...

     

    Au volant, surprise! Rien ne répond! Le moteur est mort et son agonie fut lente sous quatre perfuseurs rouges...

    De 12h30 à 20h30 la batterie a rendue l'âme en silence et sans gloire ni couronne ! RIP !

    Zut. Que faire?

    Aucun garage, ni mécanicien, ni électricien à cette heure de la nuit dans notre village.

    Laisser la voiture sur la rue et rentrer en taxi c'est garantir son vol ou sa casse!

     Une bête idée

    Un taxiste freine devant le pâtissier qui jouxte notre officine de Ben Arous.... achète ce qu'il achète et revient vers son taxi.

    Mais .... il ne peut ne pas voir ce mec hirsute et triste qui le guète du regard , attendant la Vierge Marie ou le Bouddha de Rangoon!

     Apprenant ma mésaventure le jeune sexagénaire me prend en charge et décide de pousser ma voiture avec 4 passants en espérant que le moteur s’emballe enfin !

     Niet. Nada. Ils ont beau pousser rien ne marche.

    En faite cette méthode ne marche hélas pas avec les voitures à conduite automatique.

     Waterloo, Waterloo morne pleine déserte. Que faire ?

    La voiture est maintenant au milieu de la chaussée et encombre tout passage. Les aimables dépanneurs du soir fondent comme sucre dans l’eau…

     Madre mia ! Que faire ?

    Wawww, voilà le cher chauffeur de taxi qui émerge de nulle part et qui me dit :

    -«  Dr, vous êtes si aimable avec nous tous dans cette ville que j’ai décidé de vous trouver une solution. Je viens d’appeler au téléphone ma fille, cadre dans les Douanes tunisiennes. Elle prendra le volant de mon taxi, vous le volant de votre voiture et moi je marcherai à pied entre les deux voitures reliées par un câble métallique pour éviter au prochain feux que des voitures nous rentrent dedans.

     Le père Noël existe

    Mais comment accrocher son câble au nez de ma voiture ?

    Nous avons tout essayé en vain. Le taxiste tout penaud s’apprête à partir.

    Soudain. Je pense à téléphoner à un cher ami, qui est le chef d’atelier de mon garage ….

     Il m’explique qu’il faut farfouiller dans la malle et chercher la boite à outils qui se trouve dans le pneu de secours et d’en sortir une grosse vis de 20 cm et épaisse de 1,5 cm…. Toute belle et argentée.

    Puis il faudra chercher au nez de la voiture un losange blanc, sur une carrosserie blanche, faisant office non pas de cache sexe mais de cache trou…

    Le trou est généreux est fait une fête à la vis courageuse et virile….

    C’est que le bout de cette Vis est un anneau qui recevra la câble du chauffeur de taxi.

     Aussitôt dit, aussitôt fait. Le taxi jaune avance, et la voiture blanche suit. Le chef d’orchestre, le si aimable taximan, aura le courage de marcher à pied durant 600 m entre les deux voitures et passer deux croisements jusqu’au Kiosque à essence du Village.

     Phase deux ou Les veilleurs de nuits

    Ton père n’est pas ton père, mais ton père ne le sait pas….

    Le kiosque à essence est tout sauf La solution.

     Quatre veilleurs de nuit entourent l’aimable taxiste qui refuse leur proposition de chercher une batterie et des cosses électriques pour faire démarrer ma voiture.

    Les pours étaient aussi forts que les contres…

     L’unique solution c’est d’appeler à 21h, et à nouveau, le chef d’atelier  et demander son avis !

    «  Surtout, n’écoute par leur conseil, ils peuvent te bousiller une carte mère et plus encore . Une fortune ! »

     

    Phase 3 ou l’Os du soir

    Les deux principaux veilleurs de nuit décident de m’aider à pousser ma voiture sous un porche de lavage, pour y passer la nuit.

    Tout est OK. Je retire ma clef de contact, ferme la porte, distribue mille sourires à l’assistance qui se trouve être une fidele patientelle et me crois enfin libéré pour attraper un taxi et renter.

     Il eusse falusse que je le susse (du verbe savoir)  que ma voiture était bien fermée et en toute sécurité !

    Et non…. La vitre de la fenêtre du chauffeur n’est pas montée. Je remets la clef de contact pour appuyer le bouton adéquat qui fait monter la vitre gauche.. et Nada Niet Zéro.

    La batterie est à plat et la voiture  ne pourra donc pas passer la nuit ainsi dans un kiosque à essence ouvert au public nocturne.

     Phase 4 ou épilogue

    Un de ces veilleurs de nuit  que j’aurais un jour sauvé d’une certaine petite maladie…. décide et jure sur ses grands dieux, qu’il est mécano et qu’il sauva lever la vitre sans batterie.

    OK, mais comment faire sans casser la blanche voiture ?

     C’est simple. Il suffit de se parer de patience et de patience et encore de patience.

    Lui debout à coté de la portière gauche ouverte et le doigt à un cm du bouton qui doit déclencher la levée de la votre et moi assis avec une clef de contact que je retire pendant 3 minutes et essayes à nouveau, le temps de donner quelque énergie à la batterie.

    Au bout de 60 minutes, on arriva à franchir ces kilomètres de voyage d’une vitre de voiture de 70 cm de haut. La voiture est enfin bien fermée cette fois.

     Le lendemain la belle blanche trouvera son technicien qui la remettra en marche avec une

    Gracias aux généreux messieurs de Ben Arous qui m’ont secouru avec de grands sourires et forte amitié.

    Gracias a la vida

  • QUADRATURE DE CERCLE EN TUNISIE

    Bougeons nous

    Réveillons nous

    Unissons nous 

    Lire la suite

  • Adieu l'Ami


    Adieu la vie
    Adieu Nardo
    Adieu professeur
    Adieu Leonardo Giardina
    Président du Cigv Italie
    Nous sommes effondrés
    Hier après midi, un arrêt cardiaque durant sa sieste a mis fin au voyage de la vie


    Baldasarre Giardina
    Au téléphone je t ai tout dit
    Il n est pas parti il nous a devancés
    Rest In Peace l 'Ami

    rached ton ami.

    -------------------------------------------------------------

    CONDOLÉANCES

    Le HQ du CIGV, Club International des Grands Voyageurs,

    Présente toutes ses condoléances à la famille Giardina

    Suite au Rappel à Dieu du

    Prof Nardo Giardina

    Président du CIGV-Italie

    Nous tenons à nous associer au chagrin de sa famille et

    Prions Dieu pour que son âme soit en Paix et qu’il accorde

    Aux siens patience et réconfort

    Il n’est pas parti, il nous a devancés

     

  • Il est peut-être temps !

    DAECH, ELQUAIDA, BOCOHARAM, et toutes les filiales des FRÈRES MUSULMANS ne rêvent que d'un 6e Califat et commencent aujourd'hui à tuer, tuer, pour faire peur et ... AVANCER 

    Lire la suite