21/03/2012

Je reviens de l’Avenue Bourguiba !

 Bourguiba est omniprésent

20 Mars 1956: Bourguiba, Fier drapeau rouge. Une Tunisie libérée
20 mars 2012: Bourguiba dans nos cœurs ! Notre drapeau, notre Fierté et notre jeunesse mère de la Révolte, et qui cette fois, ne se laissera pas berner par le roulis et le tangage d'une 6e Flotte médiévale ! No pasaran !

 bourguiba,20 mars,avenue bourguiba,révolution,tunisie,drapeau tunisien

 Un choc ! Une surprise ! Une joie ! Oui, entre 25 000 et 40 000 personnes sont venues, en ce jour du 20 mars 2012, exprimer leur non allégeance à l’extrémisme et à la religiosité !

La société civile, sans guide ni leader crie son amour à sa Tunisie.

Sans leader de partis politiques, ni guides religieux !

Au départ, c’est par un  long sanglot étouffé que je suis pris … 14 mois après, nous sommes toujours là, sur cette même avenue, face à ce même Ministère de l’Intérieur à crier les mêmes slogans de liberté. De liberté. Fatigués…Essoufflés…. Mais !

 Mais, cette fois nous sommes une large frange du pays. Les modernistes, les patriotes et les non vendus aux promesses terrestres et divines. Près de 60% de la foule est composée de jeunes et battantes dames qui crient à tue tête leur « Vouloir d’une société civile », leur refus d’intégrisme, leur espoir de remettre le pays au travail et leur non hégémonie aux deux pays wahabistes et à leur tuteur Oncle Sam !

       Elles ont toutes entre 15 et 75 ans. Elles ont toutes un beau drapeau ROUGE tunisien. Elles répètent avec foi et détermination moult slogans pour marquer leurs refis et leurs espoirs

        Mais quid en fin de matinée de ces hirsutes personnages carburants à coup de billets de 50 dinars venus prêcher la charia et tout ce qu’elle implique ou dénigrer Bourguiba et l’indépendance ? Une trentaine de Gugus formant une trentaine de petits cercles entre La Cathédrale de Tunis  et la Nouvelle Place du 14 janvier, sur l’Avenue Bourguiba. Les dames les apostrophent et les mettent en bouteille. Les yeux dans les yeux ! Vite fait. Bien fait.

        Mais quid de ces flics qui décrochent les drapeaux à la porte même de leur Ministère de l’Intérieur pour les offrir au peuple derrière les fils barbelés… ?

Est-ce un bonbon pour calmer les 30 à 40 000 manifestants ou une façon de dire que la police est avec le peuple, pour le drapeau de Bourguiba et non pour le drapeau noir des Sal Afistes ?

Je ne sais….         

          Mais quid de ces familles venues de toutes les banlieues de Tunis, qui chantent à tue tête notre hymne national qu’un certain barbu demande à modifier ? Le bonheur et la foi sont dans la prunelle de cette famille ?

C’est notre Tunisie !

           Quid de cette librairie largement ouverte ou des dizaines de Tunisiens sortent avec de gros livres littéraires et culturels ?

C’est notre Tunisie !

           Quid de cette jeune dame qui a laissé sa voiture au parking du palais du congrès pleine à craquer de carrelage à déposer à son petit chantier de Hammamet et qui a pris le temps de venir vivre cet instant de NON CAPITULATION face à un parti élu avec réellement 18,5% des voix ?

C’est notre Tunisie : le courage et la détermination de cette noble dame !

           Quid de ces deux jeunes couples, Bac +5 au chômage, qui crient et répètent :  « Oui, à une Tunisie qui travaille ! Non à une Tunisie cachée sous les voiles et burkettes ! ».

C’est aussi notre Tunisie !

           Ces sombres  et belliqueux  Sal-Afistes même soutenus et téléguidés ne peuvent défigurer la Tunisie !  Nous sommes 80% de la société civile à être à des années lumières de ces Gugus en Noir, en robe noire, au cœur noir et EN DRAPEAU NOIR !

Chers amis, la Tunisie "sortira de ce rapt" et retrouvera avec fierté, sa grandeur, son ouverture et sa Paix intérieure !

     Nous voulons une Tunisie travailleuse et sincère! Nous voulons une Tunisie musulmane-laïque ! Nous voulons une Tunisie indépendante de toute idéologie! Nous voulons une Tunisie ouverte, moderne et UNIE !

      Nous rêvons de la fin de leurs attitudes revanchardes et de leur soif médiévale! Nous souhaitons l'intégration de onze millions de Tunisiens sous un seul drapeau rouge et armés uniquement de RAGE DE VAINCRE : vaincre le chômage et la misère !!

    Echaab Yourid , la fin d'une mascarade médiévale et l'ouverture à nouveau au modernisme, à l'Occident et à l'Orient, au Nord et au Sud, pour exporter notre génie tunisien et pour recevoir nos hôtes en touristes et en investisseurs sécurisés!

 Faute de tout cela il ne restera QUE LE SYNDROME DE LAMPEDUSA et nos amis de l’hôpital Razi auront des heures sup à gogo ! Hélas ! Le choix est "ENCORE  ENTRE NOS MAINS ».

 Demain il sera déjà trop tard....

VIVE LA TUNISIE 

 Rached Trimèche

Commentaires

très émouvant mon ami,

bravo à tous et vive notre Tunisie libre!!

Écrit par : Nejia Oumaya | 21/03/2012

Répondre à ce commentaire

la plus énorme kermesse depuis un demi siècle - que des sourires éclatants - j'ai adoré l'ambiance bon enfant -

on exigeait nos droits sans violence

Écrit par : Douja Harran | 21/03/2012

Répondre à ce commentaire

Tout à fait, très émouvant,

Bravo CARAMBA!

Écrit par : Zaza Bha | 21/03/2012

Répondre à ce commentaire

Tres touchee ...

Bravo !!!

Écrit par : Bianca | 21/03/2012

Répondre à ce commentaire

ahhh cette photo de Tunisienne : Bravo
oui TUNISIENNE HORRA SANS COMPLEXES !!!! NATURELLE !!!!

NON AGUICHEUSE COMME CERTAINS YEUX SOUS UNE CHAWLIKA NOIRE OU UN DEHANCHEMENT PAR DESSOUS LA MHARMA MULTICOLORE !!!!

IL Y A QUE DES DEBILES OU DES OBSESDES - PAR LES ORGIES PARADISIAQUES - POUR VOIR EN CETTE BEAUTE - UNE 3AWRA !!! MASAKIN 3ALLALA WE HADDA -

SI ESSAYED ET SA FEMME-OBJET ET FIERE DE L'ETRE

Écrit par : nabila Goddi | 21/03/2012

Répondre à ce commentaire

beaucoup d émotion en te lisant ! bravo à tous ! que vive la Tunisie démocratique et laique ! God bless Tunisia and tunisian people ! de tout coeur avec vous tous !

Écrit par : caro | 21/03/2012

Répondre à ce commentaire

BRAVO RACHED, c'est un baume au cœur que tu nous offre là. Merci mon ami et merci à mon peuple. le peuple des 0,0000 comme le disent les GUGUS!

Écrit par : Amira BEN HADJ ALI | 21/03/2012

Répondre à ce commentaire

j'ai adoré les tofs ,

tes mots comme d'hab plus que émouvantes

Écrit par : Faouz Khaled | 22/03/2012

Répondre à ce commentaire

....
et en espérant que la "gueule de la piovra" se fermera pour toujours

Écrit par : Kerkenni Ezzine Radhia | 22/03/2012

Répondre à ce commentaire

journée très émouvante, gravée à jamais dans mon esprit, car jamais fêté de cette manière le 20 mars,

Écrit par : radhia | 22/03/2012

Répondre à ce commentaire

M A N I F I Q U E ...
Une Marche réussite
Un message fort & clair

SAUVONS NOTRE TUNISIE

Écrit par : Moussaddak Besbès | 22/03/2012

Répondre à ce commentaire

Merci beaucoup cher Rached

pour ce récit fort intéressant et touchant ! Je crois tellement en la sagesse de mon peuple tunisien, en son courage en sa persévérance et surtout en son intelligence.

bravo à vous tous, fière de vous et fière d'être tunisienne !

Écrit par : Najet Bakhta | 22/03/2012

Répondre à ce commentaire

Belle belle fut l'avenue bourguiba par cette journée de l'indépendance !!! Un Bouquet de drapeaux, une masse de tunisiens venus spontanement clamer la liberté et chasser l'obscurantisme !!! En rouge et blanc couleurs drapeau, ils s'ecriaient en un seul homme pour une seule Tunisie la leur libre et fière !!

Personne ne pourra effacer ce cru ces tunisien et 3000 ans d'histoire!!! Une fibre patriote civile bourguibienne était la retrouvée alors qu'on la croyait perdue !!

Une 'âme berbère punique romaine byzantine andalouse, ottomane ..était belle et bien la !!!l'âme de la Tunisie la vraie que personne ne pourra effacer !!! Vive la tunisie !!

Écrit par : senda DRIRA | 22/03/2012

Répondre à ce commentaire

bravo, je croise les doigts pour vous encourager même à 22 000 kms de la nouvelle Calédonie !!!

Claudine Baudoin-barp

Écrit par : Claudine Baudoin-barp | 22/03/2012

Répondre à ce commentaire

Vie la Tunisie libre, forte de ses hommes et femmes que BOURGUIBA a su leur inculquer trés tôt le refus de l'obscurantisme.

Bravo

Écrit par : Tekari Afifa | 23/03/2012

Répondre à ce commentaire

le grand voyageur raconte

Écrit par : Sabri Mahjoub | 23/03/2012

Répondre à ce commentaire

Okba ibn nafaa, n'a pas ouvert l'ifrikiya en une seule fois, il a du s'y prendre à plusieurs reprises, alors des doubles zéro peuvent toujours courir avec les banu hilal et les banu lahab pour arriver à nous soumettre.....

Et les Ganouchi et co ne vont pas faire long feu parce que nous allons les éliminer par KO!

Écrit par : Safira-lamia Latiri | 23/03/2012

Répondre à ce commentaire

Pour les chiffres:
Av H.Bourguiba (de la cathédrale à l'horrible montre) : 700m X 50m = 35.000m² soit si 1 personne par m² = 35.000 personnes en statique.

Av de france (de la cathédrale à la porte de France) 240m X 30m en moyenne soit: 7.200m² soit 7200 personnes statique total : 42.000 personnes en statique; beaucoup plus en mouvement; et cela si 1 personne au m²; si 2 personnes au m², on double le chiffre;

c'est une estimation google hearth. on peux sans se tromper tabler sur un chiffre réel de 50.000 personnes. dont acte!

Écrit par : Youssef Lakhoua | 23/03/2012

Répondre à ce commentaire

Regardez vous les uns les autres ...........Des milliers de personne rassemblés dans l'Av H. Bourguiba ce n'était pas un meeting . C'était une insurrection civique en train de se lever ! un printemps Tunisien !!! à la portée de main !
Nous avons besoin les uns des autres pour avancer . Il faut rallier , et rallier encore pour qu'enfin cette vision devienne réalité . Ne lâchez rien !!! On ne lâche rien et on continue pour gagner .

Écrit par : nejiba majoul | 31/03/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire